31/05/2010

Les nouvelles drogues se multiplient en Europe

Toulouse : Samedi 29 mai à 10h30, Place Jeanne d’Arc, les bénévoles de l’association « Non à la drogue, Oui à la vie » ont installé leur stand de prévention pour informer sur les véritables dangers des drogues.

D’après un récent article du Monde, de nouvelles drogues à base de molécules de synthèse inondent le continent européen. Parmi celles-ci, la Méphédrone qui provoque des sensations euphorisantes pendant quelques heures mais la phase suivante de retour à la normale, qui peut durer plusieurs jours, se caractérise par des crises d’angoisse et de paranoïa, des maux de tête, voire la sensation de recevoir des décharges électriques.

Ceux qui s’engagent sur le chemin des drogues n’ont aucune idée des conséquences réelles auxquelles ils s’exposent tant sur le plan physique, que mental et spirituel.

« Si les jeunes toulousains savaient ce que sont réellement les drogues et ce qu’elles font, la plupart d’entre eux choisirait de ne jamais en prendre de par leur propre décision » a déclaré Christian Guittard, le représentant local de l’association “Non à la drogue, Oui à la vie”.

« L’élément le plus destructeur de notre culture actuelle est la drogue » a écrit Le philosophe Ron Hubbard dans les années 70 et ce qui se passe de nos jours le confirme : vols, violences, crimes, délinquance, accidents de la circulation ou du travail, arrêt des études, discordes familiales, destruction des carrières, perte de productivité… sont les conséquences habituelles de la consommation de drogues.

Les actions menées par les bénévoles s’appuient sur des outils de prévention tels que le kit d’information qui comprend 13 livrets sur les drogues les plus répandues (telles que le Cannabis, l’Héroïne, la Cocaïne, le Crack, l’Ecstasy, le LSD, les Antidouleurs, le Crystal Meth, la Ritaline, l’alcool, la consommation abusive de drogues psychotropes prescrites ou les drogues par inhalation), ainsi qu’une série de 16 spots vidéo de 30 secondes intitulés “ils ont dit, ils ont menti” et enfin 13 documentaires vidéo de 10 minutes basés sur des expériences authentiques.

Donc, à Toulouse, ce samedi 29 mai à 10h30, rendez-vous sur la Place Jeanne d’Arc, devant le marché pour obtenir gratuitement ces brochures d’informations.

Il est possible d’obtenir plus d’informations sur les actions de l’association ou d’obtenir gratuitement ces publications :

visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 04 42 03 56 60 / 06 20 51 17 57

www.cestquoiladrogue.fr info.drogue@gmail.com

19/05/2010

Le « Binge Drinking » fait des ravages chez les ados !

 

FRA MAR_SNTD Booth 2010 05 15 (1).jpgLe « Binge drinking », ou biture express, consiste à boire une grande quantité d’alcool à la fois dans le minimum de temps. Cette mode qui gagne chaque semaine un plus grand nombre de jeunes fait des ravages.

En France, entre 2004 et 2007, le nombre de jeunes entre 15 et 24 ans hospitalisés pour consommation excessive d’alcool a augmenté de 50 %. Aucune des grandes villes n’est épargnée.

«Toutes les observations sur le terrain montrent la progression du binge drinking, la nouveauté, c’est la recherche de la défonce rapide », confirme Marguerite Arène, chef de la mission prévention des toxicomanies, à la mairie de Paris. Ces jeunes, en majorité des garçons, recherchent le sensationnel. Certains se filment et diffusent même leurs exploits sur Dailymotion ou YouTube.

A Marseille, comme à Nice ou dans la plupart des grandes villes de France, les bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » installent chaque semaine leur stand de prévention et d’information sur le danger réel des drogues. Vous pourrez les rencontrer à Nice, Av Malaussena ou à Marseille ce samedi 15 mai au cours Julien, le 22 Place Castellane ou le 29 sur le Vieux Port pour obtenir gratuitement des brochures d’information sur les drogues les plus courantes.

« Notre objectif est d’informer les jeunes mais aussi les parents car un parent non éduqué ne pourra jamais éduquer à son tour son enfant.  Il faut donc informer les parents que l’alcool est banal, très facilement accessible à leurs enfants et leur expliquer pourquoi l’alcool est dangereux » a déclaré Robert Galibert, président de l’association Non à la drogue, oui à la vie.

« Lorsque les enfants ont perdu leur importance dans une société, cette société a perdu son avenir » a déclaré l’humaniste Ron Hubbard.

Grâce à la série de livrets gratuits « La vérité sur la drogue », informant de manière concise et factuelle sur les dangers des drogues les plus courantes, Alcool en tête mais aussi Cannabis, Héroïne, Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, médicaments psychotropes, drogues par inhalation, ou encore grâce à des clips vidéo, des témoignages, présentés sous forme audiovisuelle, l’éducation sur le danger des drogues prend une dimension et une efficacité nouvelles. Vous pouvez visualiser ces clips vidéo ici

Pour obtenir d’avantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger gratuitement les brochures « La vérité sur la drogue », visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse :

Robert Galibert : 04 42 03 56 60 / 06 20 51 17 57 ,

info.drogue@gmail.com ou www.cestquoiladrogue.fr

 

 

04/05/2010

Drogues de synthèse : une menace pour nos enfants !

 

FRA MAR_SNTD_Booth_2010 05 01a (7).jpgA Marseille, comme à Nice et dans la plupart des grandes villes de France, les bénévoles de l’association Non à la drogue, oui à la vie ont installé leur stand de prévention et d’information sur le danger réel des drogues ce samedi 1er mai.

Comment agir face à l’invasion des nouvelles drogues qui menacent nos enfants ? Elles sont souvent en vente libre dans certains pays et peuvent aisément être commandées sur Internet. Leurs effets sont souvent dramatiques même dès la première fois !

Selon un rapport annuel conjoint d’Europol (groupements des polices européennes) et de l’observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT), rendu public fin avril 2010, on a signalé pas moins de 24 nouvelles substances en Europe en 2009, plus du double de 2008.

La plupart se fument : il s’agit bien souvent d’herbes auxquels ont été rajoutés des cannabinoïdes de synthèse, à l’image du "Spice", mélange de plantes aromatiques - parfois coupés avec des amphétamines.

Par ailleurs, l’OEDT souligne la croissance de nouveaux composés synthétiques, présentés comme des euphorisants légaux comme par exemple, la méphédrone (dérivée du khat) présenté comme un substitut à la cocaïne et à l’ecstasy.

« L’élément le plus destructeur de notre culture actuelle est la drogue » a déclaré le philosophe L Ron Hubbard dans les années 60.

« Une raison majeure pour laquelle les drogues se sont répandues jusqu'ici n'est pas seulement les fausses données les concernant, mais le fait qu'il n'y ait pas de véritables données du tout. Ceux qui se tournent vers la drogue n'ont aucune idée de ce que sont les drogues en réalité ni de ce qu’elles font réellement aux gens physiquement, mentalement et spirituellement.» a déclaré Robert Galibert, président de "Non à la drogue, Oui à la vie".

Grâce à la série de livrets gratuits « La vérité sur la drogue », informant de manière concise et factuelle sur les dangers des drogues les plus courantes (Alcool, Cannabis, Héroïne, Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, médicaments psychotropes, drogues par inhalation) ou encore grâce à des clips vidéo, des témoignages, présentés sous forme audiovisuelle, l’éducation sur le danger des drogues prend une dimension et une efficacité nouvelles. Vous pouvez visualiser ces clips vidéo ici

Pour obtenir d’avantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger gratuitement les brochures « La vérité sur la drogue », visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse :

Robert Galibert : 04 42 03 56 60 / 06 20 51 17 57 ,

info.drogue@gmail.com ou www.cestquoiladrogue.fr